Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

jeudi 21 juin 2018

Mieux lutter contre les dangers naturels




Partout, la menace plane. Parmi les 120’000 bâtiments recensés dans le canton de Fribourg, 23’000 sont exposés aux dangers naturels gravitaires. Les autorités cantonales misent sur la prévention et l'information.

Les crues représentent le danger le plus marqué, mettant en péril 61% du bâti exposé. Les routes ne sont pas épargnées. Environ 23% du réseau de voies cantonales ou communales, ce qui représente 970 kilomètres, courent un danger. Et pas seulement dans les régions montagneuses. A Montilier, par exemple, plus de la moitié des bâtiments sont exposés aux dangers naturels.

Alors que faire? «La prise en compte des dangers naturels dans le développement territorial est primordiale», explique la Direction de l’aménagement, de l’environnement et des constructions (DAEC) dans un communiqué de presse. C’est pourquoi des informations sur l’exposition du bâti viennent d’être intégrées au portail cartographique cantonal. «Les communes ont ainsi la possibilité d’identifier géographiquement les bâtiments exposés aux dangers naturels et d’évaluer facilement l’importance des dangers naturels gravitaires sur leur territoire», indiquent les autorités cantonales. Un guide pratique, disponible sur internet, a en outre été édité.