Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

mercredi 27 juin 2018

Salsa, malaise, sieste, doigts d'honneur : Maradona dans tous ses états


Maradona, le grand n’importe quoi !


Face au Nigeria, l'Argentine a décroché in extremis son ticket pour les huitièmes de finale. Parmi les supporters argentins dont le cœur a été soumis à rude épreuve durant un match à l'issue incertaine, certains n'ont pu contenir leurs émotions...

Dans la catégorie «supporters expressifs», nous demandons Diego Maradona. Lors d'un match très serré entre son équipe et celle du Nigeria, l'ancien international argentin s'est laissé emporter par de nombreuses émotions, au point même de faire un petit malaise pendant la rencontre, provoqué par une baisse de tension artérielle. Si le journaliste Martin Arevalo a posté plusieurs tweets confirmant que Diego Maradona, dorénavant arrivé à Moscou, se portait «parfaitement bien», les images montrant l’ascenseur émotionnel d'un supporter absorbé par le match de son équipe ne manquent pas.

Diego Maradona s'est tout d'abord illustré avec un visage pour le moins expressif à l'occasion de l'ouverture du score par Lionel Messi.

Au delà de la joie extrême trahie par les expressions de son visage, toujours en début de rencontre, le supporter argentin a exhibé ses talents de danseur.




Par la suite, Diego Maradona a été victime d'un petit malaise vagal qui a nécessité une légère assistance médicale à la mi-temps.





L'énergie déployée dans quelques pas de danse et l'émotion d'un but marqué par son équipe ont par ailleurs poussé le supporter à faire une mini-sieste, récupération nécessaire pour tenir jusqu'à la fin du match.




En fin de rencontre, alors que Marcos Rojo marque le deuxième but argentin, les émotions se sont de nouveau emparées de Diego Maradona, celui-ci les exprimant cette fois-ci à travers une gestuelle hasardeuse, le supporter n'ayant pas hésité à effectuer un vigoureux double doigt d'honneur.





Après le match, Maradona a souhaité rassurer ceux qui auraient pu s'inquiéter pour sa santé après l'accumulation d'émotions et les frayeurs quant à sa santé. «Je voulais vous dire que je vais bien, que je ne suis pas et que je n'ai pas été hospitalisé», assure-t-il dans son message posté sur son compte Instagram.

Bouboule au plus mal

Egger Ph.