Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

mercredi 14 novembre 2018

Les Suisses préfèrent toujours la viande de porc


Les Helvètes ont consommé plus de 50 kg de viande par habitant l'an dernier


Après une baisse de 1% en 2016, la consommation de viande a une nouvelle fois reculé de 1,9% l'an dernier pour s'inscrire à 50 kg par an et par personne. C'est l'un des très nombreux chiffres qui figure dans le rapport agricole 2018 de l'Office fédéral de l'agriculture qui vient de paraître.

En 2017, les Suisses ont consommé plus de 427'000 tonnes de viande. Un chiffre en baisse de 1,1 % malgré la croissance démographique. Le recul touche tous les types de viande, mais en particulier le boeuf (-2,1% à 11 kg) et la volaille (-1,8% à 11,8 kg).

Mais malgré ce recul continu, la volaille reste très appréciée. Elle est la viande préférée des Suisses, juste après le porc (22,2 kg par an, soit 44% de la consommation totale). Le boeuf est lui 3e, souligne le rapport dans le volet dévolu au sujet.

En revanche, la consommation de viande de veau a perdu 18% par rapport à 2008 et celle de cheval a dégringolé de 47%, relève le rapport. Même la consommation de viande de porc a décru de plus de 11% en 10 ans. On mange en revanche toujours plus de volaille, avec près de 2kg de plus par an (+9%) dans le même intervalle.

En comparaison internationale, selon les derniers chiffres disponibles, soit ceux de 2013, la Suisse se plaçait au 50e rang mondial des pays les plus gros consommateurs de viande avec près de 52 kg par habitant par année il y a 5 ans. Un classement largement dominé par Hong Kong (110 kg) alors qu'à l'autre bout de l'échelle, les Indiens n'en ont consommé que 2,65 kg par année.

Le rapport précise toutefois que depuis 1984, la consommation mondiale de viande par habitant a augmenté d'environ 40%, tandis qu'en Suisse, elle a diminué de près de 15 %.

Quant à savoir d'où vient la viande que nous consommons, l'enquête annonce que l'an dernier, la Suisse en a produit 478'000 tonnes, ce qui représente un peu plus du quart de la valeur de la production agricole totale de notre pays.

Si la Suisse a exporté l'an dernier 9036 tonnes de viande, elle en aussi importé plus de 91'000 tonnes. L'Allemagne reste notre plus grand fournisseur de boeuf et de porc. C'est le Brésil surtout qui fournit notre volaille (39%) tandis que l'Australie et la Nouvelle-Zélande fournissent à elles seules 66% de la viande de mouton.