Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

mardi 11 décembre 2018

Moléson prêt à voler au secours de Charmey


Deux Task Force se pencheront sur la situation des remontées mécaniques


Le Conseil communal demandera 250'000 francs pour les remontées lors de l'assemblée du 14 janvier, tandis qu'une task force doit réunir un montant identique. Le cas échéant, Moléson se dit disposé à gérer un éventuel intérim dès avril.

L'avenir des remontées mécaniques de Charmey a donné lieu à une série de huit mesures et constats, présentés lundi après-midi en conférence de presse à Charmey. "Une radiographie précise des finances établit un défaut de liquidité de 400’000 francs au 30 novembre 2018", indique le communiqué de presse. Pour répondre aux besoins financiers présents et à venir, le Conseil communal se dit prêt à défendre un montant de 250'000 francs dans son budget 2019 qu'il soumettra à l'assemblée communale le 14 janvier.

Deux task forces seront mises sur pied. La première soutiendra la direction de la société Télécabine-Les-Dents-Vertes SA, durant la présente saison. La seconde est chargée de rassembler une somme d'au moins 250'000 francs durant la saison.

"Si la mise en place d'une nouvelle structure n'est pas aboutie au terme de la saison 2018-19, la Société Gruyère-Moléson-Vudallaz SA (GMV) s'est dite prête à pallier cette situation en assumant dès le 1er avril 2019 la gestion ad interim de Télécabine-Les-Dents-Vertes SA" jusqu'à la fin de la saison 2019-20, ajoute le communiqué.