Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

dimanche 2 juin 2019

Ils auront tout donné, ils ne verront finalement pas la finale


Léonard Ducry (à g.) et Gjon Muharremaj, 
alias Gjon's Tears, posant à Fribourg après avoir été sélectionnés pour l'émission The Voice lors de l'audition à l'aveugle
© Alain Bulliard
LMP



Aux portes de la finale de l'émission française The Voice, les Fribourgeois Gjon's Tears et Léonard ont dû quitter l'aventure. Les téléspectateur leur ont préféré Whitney et Pierre Danaë.

A quelques heures de la demi-finale en direct de samedi soir, Gjon’s Tears, le candidat brocois participant à l’émission télévisée The Voice, se disait «un peu stressé». Rencontré lui aussi dans les studios parisiens où est tourné le concours, le sarinois Léonard assurait être serein.

Ils auront tout donné mais cela n’a pas suffi. La folle aventure des deux Fribourgeois s’est achevée brutalement. Les téléspectateurs, seuls juges samedi soir, leur ont préféré leurs concurrents Pierre Danaë et Whitney. Pour sa performance, Gjon’s Tears a entonné «Life on Mars» de David Bowie, sur les conseils de son coach Mika. «Une grande chanson, une œuvre pour une demi-finale», décrit-il. Léonard s’est de son côté produit avec «I’m Still Standing» d’Elton John, en référence à son parcours personnel. Il voulait ainsi montrer une autre facette de lui-même.