Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

jeudi 13 juin 2019

Nouvelle vie pour des cabines téléphoniques à Fribourg


Des associations de quartier de la Ville de Fribourg pourront disposer de cabines téléphoniques que Swisscom voulait démanteler pour leur donner une nouvelle vie. Certaines cabines seront transformées en boîte à livres (photo symbolique). © KEYSTONE/PETER KLAUNZER


La Ville de Fribourg va récupérer huit cabines téléphoniques. Six d'entre elles seront mises à disposition d'associations de quartier et deux autres deviendront des points d'information sur le thème du développement durable et des déchets.

Avant de démanteler ses cabines téléphoniques en raison d'un recul de 95% de leur utilisation, Swisscom a proposé aux communes qui le souhaitent de les reprendre sans frais. A Fribourg, les autorités se sont tournées vers les associations de quartier pour savoir si elles voulaient saisir cette opportunité.

Six d'entre elles ont répondu à l'appel, a indiqué jeudi la Ville de Fribourg. Trois cabines se transformeront en boîte à livres, deux accueilleront des projets sociaux et une aura une affection culturelle. Deux autres cabines permettront en outre à la Ville de communiquer des informations sur le développement durable et les déchets.

Fribourg est, avec Sion, la ville où les cabines téléphoniques publiques seront les plus nombreuses à reprendre du service avec une nouvelle affectation, a relevé le Conseil communal fribourgeois.

ATS