Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

lundi 28 août 2017

Du gravier pour les truites


Les travaux auront lieu aux alentours du pont de Saint-Jean, en Basse-ville de Fribourg



Dès le 4 septembre et pendant un mois, 2000 mètres cubes de gravier seront déversés dans la Sarine en aval du barrage de la Maigrauge, à Fribourg. La mesure doit permettre aux ombres et aux truites de frayer sereinement.

En effet, depuis la construction de l’ouvrage à la fin du XIXème siècle, et surtout à cause d’elle, la rivière souffre d’une carence en cailloux. Conséquence: les poissons sont privés de caches où frayer. «Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’un projet ambitieux qui vise à revitaliser la Sarine en vieille ville», indiquent le fournisseur d’énergie Groupe E et la ville de Fribourg dans un communiqué de presse commun. Les travaux se dérouleront à proximité du pont de Saint-Jean. Seront aménagés des bancs de graviers stabilisés par des plantations buissonnantes et des plages de galets.

Le gravier sera prélevé dans le lac de Schiffenen, près des Neigles, là où il s’accumule naturellement. Pour ce faire, jusqu’au 8 septembre, le niveau du lac sera abaissé de 2,5 mètres. Groupe E recommande ainsi aux propriétaires de bateaux de bien sécuriser leurs engins. «Le coût de ces mesures, soit environ 200'000 francs, est pris en charge par la ville de Fribourg et le fonds Naturemade Star de la Maigrauge. Ce dernier est financé par un centime prélevé sur chaque kilowattheure produit par la centrale de dotation de la Maigrauge. En outre, ces travaux bénéficient de subventions cantonales et fédérales», relate le communiqué.