Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

mercredi 19 décembre 2018

Dix-sept oppositions au projet de gare d'Avry-Matran


La fermeture de la gare de Rosé ne fait pas l'unanimité au sein de la population
© Vincent Murith - archives


Dix-sept oppositions ont été déposées durant la période de mise à l'enquête du projet comprenant la fermeture des arrêts de Rosé et Matran, ainsi que la création d'une nouvelle halte dans le secteur d'Avry-Centre.

Les jours des gares de Rosé et Matran sont comptés, les Chemins de fer fédéraux (CFF) l’ont annoncé depuis plusieurs mois. Ces deux haltes font être remplacées par un arrêt, situé entre les deux, en contrebas de la zone d’Avry-Centre. Mis à l’enquête dans la Feuille officielle cantonale mi-novembre, ce projet a suscité 17 oppositions, indique l’Office fédéral des transports (OFT), qui les réceptionne.

Deux proviennent de communes et les autres de particuliers, précise Florence Pictet, porte-parole de l’OFT, qui n’en dira pas plus, soulignant la procédure est en cours. La nouvelle halte prendra place dans le futur centre de mobilité réalisé en parallèle de la nouvelle zone commerciale d’Avry-Centre. C’est surtout la fermeture de la gare de Rosé qui a fait réagir jusqu’ici, une pétition demandant le maintien de cet arrêt et munie de plus de 700 signatures a été remise à la Chancellerie début novembre.