CHU DE CHE / JE SUIS D'ICI / ICH BIN VON HIER !

mercredi 7 octobre 2015

Martin Schulz “donne un mauvais exemple”


35 employés, 2 voitures officielles, pour le président du Parlement Européen, Martin Schulz


Un rapport concernant les comptes du Parlement Européen (PE) pour l’exercice 2013, publié au journal officiel de l’UE, accuse le président du Parlement, Martin Schulz de prodigalité, affirmant qu’il “donne un mauvais exemple”, rapporte le Daily Telegraph.

Les eurodéputés ont indiqué que Schulz disposait de 2 voitures officielles, et qu’il employait 35 personnes, dont un rédacteur de discours, deux chauffeurs attitrés, 4 conseillers en affaires étrangères, et un huissier qui l’aide à recevoir ses invités, et à préparer tous les événements. Selon les députés européens, une équipe d’une telle ampleur est “très contestable” et donne le mauvais exemple, alors que l’on demande aux contribuables de se serrer la ceinture.

Une source proche de Schulz rétorque que son bureau est plus petit que celui de ses prédécesseurs, et que les deux voitures sont nécessaires pour assurer les temps de repos légaux des chauffeurs.

Schulz n’est pas la seule cible du rapport, qui a également noté que le budget restauration du PE était en déficit de 3,5 millions d’euros, et que 17,8 millions d’euros avaient été dépensés en publicité à l’occasion des élections européennes de 2014, alors le taux de participation avait été très faible. Il indique aussi que lePrix Lux, une récompense cinématographique décernée par le PE, a coûté la bagatelle de 448.000 euros, et que le budget pour les voyages et délégations des députés s’est monté à 5,7 millions d’euros, dont 493.000 euros rien que pour une visite.

La commission réclame une “structure plus économe”, et rappelle qu’un quart des citoyens européens ont une “image très négative” du PE qu’ils estiment être trop dépensier.