CHU DE CHE / JE SUIS D'ICI / ICH BIN VON HIER !

mercredi 27 janvier 2016

Dix naissances au chenil de la fondation Barry


Les chiots sont l’attraction phare de la fondation jusqu’au 3 mars. © Keystone



Les chiots saint-bernard sont nés en décembre dernier. Ils ont été présentés au public pour la première fois hier.

Le chenil de la fondation Barry à Martigny (VS) a accueilli dix chiots saint-bernard entre le 15 et le 25 décembre. La première portée a été présentée au public hier.

Les chiots ont pu s’ébattre dans la neige en compagnie de leurs éducateurs. Ils constitueront l’attraction phare du chenil jusqu’au 3 mars, a communiqué hier la fondation.

La première portée a vu le jour le 15 décembre. Les cinq chiots sont les rejetons de Gipsy du Grand-Saint-Bernard, une femelle à poils longs. Le père est le chien à poils courts qui répond au nom de Fun dit Faccia d’Amore de la Maison des Tartarin.

Durant la nuit de Noël, le 25 décembre, Thelma von Hellenstein a donné naissance à cinq chiots. Comme la mère, le père est un chien à poils courts nommé Georges de Viloden.

Les petits se développent parfaitement, précise la fondation. Les chiots passent les six premières semaines dans le parc d’élevage. Ils y découvrent des surfaces, des bruits et des jeux divers. Il s’agit de socialiser les jeunes chiens.

La première portée sera baptisée de noms commençant par la lettre O. Les deux mâles et les trois femelles porteront les noms d’Odin, Oxbow, Odessa, Opaline et Orla. Les noms des chiots de la deuxième portée débuteront eux par la lettre P.

ATS