JE SUIS D'ICI !

mercredi 10 février 2016

La mascotte «indécente» se fait embarquer


Une poupée qui animait l’inauguration d’un magasin a été arrêtée par la police des mœurs saoudienne. Sa tenue n’était pas conforme à la charia.



La police des mœurs a déjà une réputation déplorable en Arabie saoudite. Elle s’est encore couverte de ridicule, jeudi passé à Kharaj, près de Riyad. Une patrouille est intervenue dans un centre commercial, où se déroulait l’inauguration d’une boutique de bonbons, raconte le site Sabq Online. Quelques instants plus tard, les agents ont embarqué un homme qui avait revêtu le costume représentant la mascotte du magasin, une princesse.

Selon des sources citées par la presse locale, le déguisement était contraire aux règles de décence islamique. De fait, la poupée figurait un personnage aux bras et à la tête nus.

Promotion de la vertu et la prévention du vice

La police des mœurs, «Comité pour la promotion de la vertu et la prévention du vice» selon son nom officiel, est chargée de l'application de la charia dans l'espace public. Ces fonctionnaires doivent aussi assurer la séparation des sexes et la prohibition de l’alcool. Ils sont surtout connus pour harceler les femmes qui ne cachent pas assez bien leur chevelure, qui portent du maquillage ou qui conduisent une voiture. Jamais encore ils ne s’étaient attaqués à une poupée.

Des photos de la mascotte, apparemment dans la voiture de la police, ont déclenché une avalanche de commentaires sur les réseaux sociaux. «C’est terrible que l’on vive en 2016 et que ces idiots aient encore une quelconque autorité!»