JE SUIS D'ICI !

mercredi 5 juillet 2017

Quel métier vous fait rêver ?




Plus de deux tiers des Suisses allemands souhaiteraient échanger leur poste actuel contre le métier de leur rêve. C'est ce que révèle une récente étude représentative (lire encadré), mandatée par le réseau social Xing et réalisée par Marketagent.com. Plus concrètement, 71% des personnes interrogées voudraient changer de job si l'âge et la formation ne jouaient aucun rôle.

Le salaire n'est pas la motivation principale

Mais quelles sont les raisons qui poussent les personnes à penser ainsi? Plus de la moitié des sondés aimeraient s'amuser davantage au travail. 32% souhaiteraient par ailleurs exercer un métier qui a du sens. Les deux autres facteurs importants sont le défit intellectuel (30%) et la réalisation d'un rêve d'enfance (29%). Le salaire n'est donc pas la motivation principale: seuls 25% des sondés voudraient changer de métier pour gagner plus.

A la question de savoir quel est leur profession de rêve, les personnes interrogées ont livré des réponses variant fortement d'un sexe à l'autre. Les femmes de Suisse alémanique souhaiteraient majoritairement exercer le métier de gardienne d'animaux (9%). Médecin et psychologue occupent le 2e et 3e rang. Les hommes, eux, gagneraient idéalement leur vie en tant que sportif professionnel (8%), pilote d'avion (6%) ou avocat (5%).

La profession d'archéologue prisée par les jeunes

Si l'on ne tient pas compte du sexe, mais de l'âge, on apprend que le métier d'archéologue (5%) arrive en 2e position auprès des 18 à 24 ans. Dans la catégorie des 60 à 65 ans, la profession d'écrivain prend la tête du classement.

Compte tenu de ces résultats, il n'est donc pas étonnant d'apprendre que seul un quart des personnes interrogées conseilleraient à leurs enfants d'emprunter la même voie professionnelle qu'eux.

Et vous? Souhaiteriez-vous aussi changer de métier? Si oui, pourquoi? Ou avez-vous déjà franchi ce pas? Dans ce cas, faites-nous part de votre expérience! Pour cela, il suffit de remplir le formulaire ci-dessous.