Chu de che / Je suis d'ici / Sono di qui / Ich bin von hier !

mercredi 4 juillet 2018

Interdiction de survol de drones à Charmey et à Fribourg lors de l'excursion annuelle du Conseil fédéral



L'utilisation de modèles réduits d'aéronefs (drones et engins assimilés) sera temporairement interdite dans la région de Charmey et à Fribourg, à l'occasion de l'excursion annuelle du Conseil fédéral, qui se déroulera jeudi et vendredi prochains. Le Conseil d'Etat a publié un arrêté dans ce sens.

Dans le cadre de l'excursion annuelle du Conseil fédéral qui se déroulera dans le canton de Fribourg les 5 et 6 juillet 2018, la Police cantonale vous informe que, sur décision du Conseil d'Etat, l'utilisation de modèles réduits d'aéronefs (drones et engins assimilés) de 0 à 30 kg sera interdite à moins de 100 mètres des deux rencontres prévues avec la population, selon plans ci-dessous, et durant des périodes définies.

Etant donné l'affluence attendue, cette interdiction a pour but de garantir la sécurité et notamment de prévenir les risques de chute de ces engins.

Deux dates font l'objet de cette interdiction, à savoir :

Le jeudi 5 juillet 2018, de 10 à 15 heures, lors de la rencontre avec la population dans la région de Charmey :



Le vendredi 6 juillet 2018, de 11 à 14 heures, lors de l'apéritif avec la population en ville de Fribourg :



Toute transgression à ces interdictions est considérée comme infraction et fera l'objet d'une dénonciation à l'autorité compétente. Les appareils qui auront été interceptés seront séquestrés.

Nous profitons également de rappeler qu'en dehors de ces interdictions temporaires, il est interdit d'utiliser de tels engins :

  • à proximité d'une concentration de plus de 24 personnes ;
  • à moins de 5 km d'un aérodrome militaire ou civil ;
  • sans que le pilote n'ait de contact visuel direct avec l'appareil.


Pour tout renseignement complémentaire sur l'utilisation de drone ou engin assimilé : https://www.bazl.admin.ch/drones

Nous prions toutes les personnes de se conformer à ces interdictions temporaires de survol à l'intérieur des périmètres précités.


Le président de la confédération invite les citoyens Suisses en terre fribourgeoise

Le lac noir


Quelques jours de repos et plein de rendez-vous officiels: pour le Conseil fédéral, l'été ne rime pas vraiment avec longues vacances. Le président de la Confédération Alain Berset innove: il a choisi de randonner en bonne compagnie la veille du 1er août.

Les lectrices et lecteurs de l'Illustré et de la Schweizer Illustrierte étaient invités à s'inscrire à cette journée randonnée avec le plus jeune des conseillers fédéraux, en ses terres fribourgeoises. Après tirage au sort, 120 personnes pourront embarquer à bord d'autocars à Zurich, Berne, Lausanne ou Fribourg le 31 juillet au matin, indique l'Illustré dans son édition du 20 juin.

Destination: le pied du Kaiseregg, qui domine de ses solides 2185 mètres la petite station touristique fribourgeoise du Lac Noir. Montée en télésiège, randonnée, brunch du 1er août offert par l'Union suisse des paysans (USP) et goûter à l'alpage, la journée devrait être fort sympathique si la météo est de la partie!

L'opération a du succès: quelque 600 personnes se sont inscrites pour le concours, a déclaré à Keystone-ATS Werner de Schepper, rédacteur en chef de Schweizer Illustrierte.

La journée sera agrémentée d'une allocution du président de la Confédération et certainement de nombreux contacts informels avec lui, chemin faisant. M. Berset enchaînera en soirée en participant à la fête nationale dans son village de Belfaux (FR).

M. Cassis reste en Suisse

Le lendemain, il tiendra un discours du 1er août sur la prairie du Grütli (UR). Le reste de l'été d'Alain Berset sera consacré à un voyage officiel au Kenya en juillet, puis à des vacances en famille, «à l'étranger et en Suisse», selon son porte-parole Peter Lauener. Enfin, il ouvrira début août le Festival du film de Locarno (TI), où il passera quelques jours comme chaque année.

Quant à ses collègues, ils restent assez discrets sur leurs vacances privées, comme en témoignent les informations récoltées par Keystone-ATS auprès des services des ministres suisses. Pour la ministre de la justice Simonetta Sommaruga, ce sera «quelques jours de détente en Suisse et en Espagne».

Les vacances du chef de la diplomatie Ignazio Cassis seront... très helvétiques, en partie dans son canton d'origine, le Tessin. Il aura lui aussi aussi quelques rendez-vous officiels: Festival de Jazz de Montreux (VD), promotion d'officiers à Isone (TI). Tout juste traversera-t-il la frontière, le 19 juillet, pour les célébrations de la fête nationale auprès de la Société suisse de Milan.

Doris la globe-trotteuse

Un peu plus globe-trotteuse, la patronne des transports et de l'environnement Doris Leuthard s'octroiera «quelques jours de repos» cet été, entre un voyage officiel à New York (juillet) et un autre à Hong Kong et en Chine (août). Le 3 août - intermède nature et découverte - elle inaugurera le Parc aux ours d'Arosa (GR).

Johann Schneider-Ammann, lui, se reposera quelques jours, «probablement dans l'Oberland bernois». Auparavant, il conduira du 8 au 16 juillet une délégation de représentants des milieux économiques en Asie centrale.

Guy Parmelin, ministre de l'armée et des sports, a prévu de passer quelques jours en Toscane en juillet et le reste de ses vacances en Suisse. Quant au vice-président de la Confédération Ueli Maurer, il n'a pas souhaité donner d'indications sur ses vacances. La Chancellerie fédérale en revanche communique qu'il ne participera à aucune célébration du 1er août, car il sera en séjour à l'étranger.

Marathon du 1er août

Pour la fête nationale, le Conseil fédéral se démultipliera littéralement: pas moins de 18 communes helvétiques auront droit à un conseiller fédéral! Johann Schneider-Ammann fait fort: il participe à cinq fêtes, de Lucerne à Fribourg en passant par Emmeten (NW), Napf (LU) et Binn (VS).

Très actif lui aussi, Ignazio Cassis tiendra quatre allocutions de fête nationale, si l'on compte celle de Milan un peu en avance, le 19 juillet. Il sera à Rorschach (SG) le 31 juillet, puis au Tessin le 1er août, à Monteceneri et à Lugano.

Guy Parmelin ira en Suisse orientale à Langrickenbach (TG) le 31 juillet. Le premier août, il prendra la parole à Bürchen (VS) et à Payerne (VD). Pour Simonetta Sommaruga, ce sera Muttenz (BL) le 31 juillet et le 1er août un brunch à la ferme à Münsingen (BE).

Quant à Doris Leuthard, elle se réserve pour le 1er août: brunch à Villmergen dans son canton d'Argovie, puis allocution à Lausanne. Le chancelier de la Confédération Walter Thurnherr a aussi droit aux discours: il s'exprimera à Diepoldsau (SG).